Chronique du jour

Cet amour que je pensais impossible.

Il y a 10 ans lorsque j’ai mis au monde ma grande je ne savais pas si j’allais avoir un autre enfant par la suite. Jeune et surtout fille unique je n’avais jamais pensé faire plusieurs enfants. Et puis quelques temps après sa naissance on lui découvrit de gros soucis de santé . Les mois ont passés et j’avais un rapport avec elle très fusionnelle, ce rapport c’est d’ailleurs installé très vite entre nous. Et puis le temps à passer et il était hors de question pour moi d’avoir un autre enfant. Déjà je n’en n’avait pas envie et surtout j’avais terriblement peur de la maladie. Je pense que le fait que ma fille ai été malade a joué un grand pas dans ce refus. Et puis il était impensable que je puisse aimer un autre enfant comme j’aime ma grande. C’est difficile à expliquer mais je ne me voyais pas donner de l’amour à un autre. Je nous voulais exclusive et complice  à jamais. Les années ont défilés et mes craintes et angoisses étaient toujours là. Impossible de me projeter avec un autre enfant une autre grossesse.

Le sujet n’était pas tabou mais ma décision était radical. J’ai même eu l’intention de me faire une ligature des trompes. Chose qui m’a été refuser vu mon âge. Et je remercie  le doc de ne pas m’avoir écouté si vous saviez !!

Les gens autour de moi me disaient souvent alors le deuxième , le garçon … Vous connaissez la chanson…

Ma réponse était toujours la même mon avis définitif … Comment pourrai-je aimer autant un autre enfant qu’elle ? Notre complicité que j’ai créé nous a envelloper dans une bulle ou seul elle est moi devions exister . Et puis j’ai vieillis, mûrie sûrement … Et j’ai commencé à penser … Et si éventuellement  je re-mettais le couvert? L’homme un peu septique m’a fait comprendre qu’il ne serait pas contre … L’idée a fait sa place et mes craintes se sont quelques peu dissiper …

8 ans bordel pour arriver à me dire qu’il serait possible que j’enfante à nouveau !! Et quelle joie lorsque ma décision fut prise ! Je ne pensais qu’a ça !!

Lorsqu’elle s’est installée quelques mois plus tard j’étais combler , mes craintes envoler ou presque. J’avais toujours cette peur que l’enfant que je porte ne soit de trop entre nous mais je l’aimais déjà d’un amour infini !! Mais les soucis de ma grossesses m’on replongé dans la peur ! Ayant faillis perdre cette enfant aussi j’ai été confuse pendant quelques temps. Et les et si ont fais surface …

Et si je la perdait… Et si je ne l’aimait pas autant ou plus que l’autre .. Et si je délaissait ma grande … Comment gérer cet écart d’âge ?

Tant de question et de crainte m’on chamboulé et puis plus la grossesse avançait plus je l’aimais… Je le vivait différemment de ma première grossesse mais quelque part je me sentais plus sereine . c’est assez drôle quand j ‘y pense avec toute cette peur de ne pas être a la hauteur. Peu être qu’en fin de compte il aura fallu se temps pour que tout soit parfait.

Et puis elle est venue au monde et j’ai vraiment peur. Je l’aimais oui je l’aimais et l’ai aimée dès qu’elle s’est installée . Mais je l’aimais si fort que j’ai cru l’aimée plus que ma grande . La situation se retournait contre moi et l’effet inverse m’envahissait . Le fait ai que le grand écart d’âge ne m’ont pas aidé sur ce coup la. J’avais d’un coter une grande débrouillarde tellement autonome et un petit bébé qui a besoin de moi en continu. Alors j’ai appris et j’ai fait attention à ne négliger ni l’une ni l’autre et j’ai profité de mon nourrisson à mille pourcent. Ce que j’ai vécu pour ce deuxième enfant je ne l’ai pas vécu pour la première . Ma grande ayant passé 8 mois complet a l’hôpital, leurs histoires s’étant dérouler tellement différemment que mon amour si fort soit t’il pour l’une ou l’autre a eu une consonance différente.

Voilà deux ans de passer et je les aiment autant l’une que l’autre. Ça a toujours été le cas d’ailleurs il a juste fallut que je me trouve et me retrouve parmi tout ça.  La peur de faire des différences m’a longtemps perturber mais non il n’en n’ai rien, j’ai appris à me faire confiance et confiance à mon coeur.

Je pense que quelques soit notre histoire avoir un deuxième enfant apporte des craintes mais cela se dissipe avec le temps il faut juste savoir s’écouter et ne pas trop cogiter .

20141013_171727

 

Vous pouvez retrouver un article sur le même thème chez ma copine Julie .

http://hysterikfamily.over-blog.com/2014/11/6-mois-d-amour.html

PS : désoler des coquilles mais du tel je rame un max pour écrire et corriger … Quand mes articles sont publier en entier …

 

 

Publicités

3 réflexions au sujet de « Cet amour que je pensais impossible. »

  1. une belle preuve que l’on peut aimer deux enfants en même temps, ce fut ma crainte, et j’ai mis 14 ans de différence entre les deux…. mais je n’ai pas regretté

    J'aime

  2. Entre ma 1ere et ma 2eme il y a presque 5 ans car il m’a fallu du temps pour que la relation a 3 marche bien et que j’avais peur de l’arrivée du 4e

    La 4e est arrivée il y a 3 ans et pour le coup je suis même plus sereine et épanouie

    J'aime

♡ Si vous avez aimé me lire, n'hésitez pas à me laisser un commentaire ou à le partager tout simplement ♡

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s