Développement personnel·Lifestyle

Réapprendre à se laisser vivre.

Déconnecter, débrancher, vivre tout simplement. C’est peut-être bête mais la société actuelle pousse les gens à vivre à cent à l’heure dans un monde 2.0, à croire que pour être heureux il faut être dans les diktats actuels.

Et si on essayait simplement de vivre sans rien de plus, de prendre soin de soi des siens, de profiter du moment présent sans se prendre la tête?

Out stress et angoisse, réorganisons nos priorités et nos envies. Prendre le temps de rester en pyjama sous la couette le dimanche, faire à manger à 13 h ou prendre son petit déjeuner. Place au laissé vivre et laissons nous aller au slow Life. Vivre indépendamment de ce que les gens font. Il n’est pas nécessaire de faire de grandes choses pour se sentir bien, au contraire.

wp-1484907105608.png

 

Une couette un film, un thé un tricot, peu importe tant que cela vous apporte du bonheur. Apprendre à découvrir ou à redécouvrir comment s’occupait nos parents nos grands-parents avant toute cette vie virtuelle dont nous sommes tous presque dépendant. Laissons le calme rentrer dans notre demeure n’en n’ayons pas peur, une bougie, le coin d’un feu, un livre et se laisser aller à penser agréablement.

Ce qui est absolument fou de dire de réapprendre tout ça puisque ce sont les bases de notre vie et que nous avons simplement appris à faire autrement, il faut surtout se détacher de ce monde quasi virtuel et faire au plus simple.

Out la mère parfaite, la femme parfaite, l’enfant parfait tout ça c’est comme le prince charmant, ça n’existe que dans les contes des fées. Relativisé et prendre conscience qu’il faut en profiter avant qu’il ne soit trop tard, avant qu’il y ait des regrets.

Une simple déduction de la vie, de celle que je suis devenue et malgré tous les soucis que la vie peu nous mettre sur notre chemin, il est essentiel de rester serein et bien dans ses baskets. L’important est de faire ce qui nous rend heureux ce qui nous apporte du réconfort et peu importe ce qu’on peut lire ou voir sur les réseaux sociaux ou autres cela nous renvoie souvent à de jolies photos qui ne sont qu’illusion et derrière ses jolies choses se cache souvent la désillusion.

istock-531466114

Je remarque beaucoup que les gens sont souvent frustrés de ces personnes qui étalent leur « vie parfaite » et leurs « soirées de rêves » sur les réseaux sociaux. Il faut avoir du recul face aux photos de famille digne d’un catalogue Ikea, réapprendre à ne pas se laisser avoir par tout ce qu’engendrent les réseaux actuels (même si c’est super agréable de voir autant de jolies choses) et revenir aux sources à ce que nous sommes pour être simplement bien. Savoir partager et profiter du plus simple et se laisser aller comme avant.

Prendre le temps de profiter de pas grand-chose, d’une balade, d’un moment de rire avec ses enfants, d’un câlin le matin même si tu risques d’arriver 5 min en retard. Réorganisé son intérieur pour qu’il soit le plus cosy possible et souhaiter y passer le plus de temps bref un nombre incalculable de petites choses qui ne coutent rien et qui embaume le coeur de joie.

Posé son téléphone et son ordi en rentrant du boulot pour se consacrer qu’à soi à sa famille. Et surtout prendre le temps de vivre la vie réelle pour laquelle nous sommes faits.

Namastè.

twinkly-lights

Publicités

♡ Si vous avez aimé me lire, n'hésitez pas à me laisser un commentaire ou à le partager tout simplement ♡

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s